Comprendre ce que sont les primeurs de Bordeaux

Publié par SAQ le 13 Avril 2012

NDLR : Parce qu’il fait clairement et succinctement le tour de la question, nous reprenons ici un texte publié en 2010 sur saq.com par Rémy Charest, l’un de nos collaborateurs réguliers au magazine Cellier.

L’ouverture de la chasse

Chaque printemps, la planète vin se donne rendez-vous à Bordeaux pour un des moments les plus médiatisés et les plus débattus de l’année. Un carrefour où se rencontrent critiques, acheteurs, investisseurs, producteurs et négociants, dans un grand ballet dont le consommateur ne verra le fruit que deux bonnes années plus tard, quand les bouteilles commenceront à arriver sur le marché – pour mieux descendre à la cave se bonifier pendant des années.

Prestigieux en raison des grands châteaux qui y sont mis en marché (Pétrus, Mouton Rothschild, Haut-Brion, Margaux et autres), crucial pour la santé financière et la réputation de la région viticole la plus célèbre du monde, l’événement « en primeur » est un immense tourbillon où les envolées superlatives – et les chutes spectaculaires – défraient la chronique et suscitent des discussions enflammées. Sur la Place de Bordeaux, cette véritable bourse spécialisée du vin où se rencontrent vendeurs et acheteurs, les enjeux de ces quelques jours sont énormes.

Cette opération complexe, que le sommelier et chroniqueur français Emmanuel Delmas a déjà comparé à « l’ouverture de la saison de la chasse », commence chaque printemps avec la dégustation et l’appréciation du millésime. Critiques de vins réputés et acheteurs chevronnés goûtent les échantillons des jeunes vins, toujours en barrique, pour évaluer leurs qualités et leur potentiel. L’enthousiasme (ou non) de l’accueil et les intentions exprimées par les acheteurs déterminent les prix fixés par les châteaux, qui offrent ensuite, par l’intermédiaire des courtiers qui les conseillent, des allocations à des dizaines de négociants. Ce sont ces derniers qui, à leur tour, vendent ces options d’achat sur le vin à leurs acheteurs de partout dans le monde, dont la Société des alcools du Québec, le plus gros joueur mondial sur la Place de Bordeaux [...].

 

 

-
|

Laissez un commentaire


4 − = deux

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.