Découvertes vinicoles et gastronomiques dans la vieille capitale

Publié par Frédéric Fortin le 13 Septembre 2012

Bordeaux-fêle-le-vin_Cellier_VinDu 6 au 9 septembre dernier, la capitale nationale s’est donnée des airs bordelais. Dans le cadre de l’événement Bordeaux fête le vin à Québec – les célébrations soulignaient les 50 ans de jumelage entre les villes de Bordeaux et Québec –, la ville située «là où le fleuve se rétrécit» a reçu la visite de 70 vignerons et près de 300 châteaux bordelais. De quoi satisfaire amplement l’amateur !

Inutile de vous dire que l’équipe Cellier ne s’est pas fait prier pour se joindre aux festivités. Nous en avons d’ailleurs profité pour tourner une capsule en compagnie des blogueurs Caroline Décoste et Julien Marchand ainsi que le chef Guillaume Barry. La vidéo en question sera publiée sur le blogue, le 18 septembre prochain, mais d’ici là, vous obtiendrez quelques indices sur le défi que nous leur avons lancé en consultant le mot clic #mission00vin sur Twitter.

Autre primeur : au cours de la fin de semaine, nous avons intercepté Thierry Labuzan, winemaker au Château des Gravières, pour l’interroger sur les particularités de ses cuvées et l’insolite histoire des Graves. N’ayez crainte, la capsule – elle fera son apparition sur le blogue à la fin du mois – sera assurément plus dynamique que le site internet de la maison. Est-ce que j’ai dit ça ?

Tastevino_Cellier_VinEn arpentant les kiosques de dégustation, je suis aussi tombé sur Dominique Sanschagrin, communément appelé Tastevino. Créateur culinaire, sommelier et blogueur, l’homme derrière Tastevino sait comment éveiller les papilles et donner envie de s’attabler. En visitant son site web, où la qualité des photos fait véritablement saliver, on pourrait d’ailleurs admettre, qu’une image vaut mille… saveurs.

Dominique a tenu à souligner l’événement en imaginant des recettes qui se marieraient parfaitement aux cuvée bordelaises. Biscotti aux champignons Bolet en accord avec un sauternes, ça vous dit ?

Enfin, pour découvrir les joyaux cachés de la gastronomie de Québec, il faut parfois s’aventurer dans des quartiers moins huppés. C’est donc dans le quartier Saint-Sauveur, sur la rue St-Vallier ouest, que nous sommes atterri, à l’invitation de Caroline et Julien, les deux lurons mentionnés plus haut.

Le Pied Bleu nous ouvrait ses portes. Et quand vous y êtes, vous n’en ressortez pas de sitôt.

Charcutier, traiteur et restaurant de type bouchon à la fois, le Pied Bleu ne sert, pour le plus grand plaisir de celui qui écrit ces lignes, que des abats et cochonnailles faites maison. Le tout dans un espace des plus sympathique et vivant.

Pied-Bleu_Extérieur_Vin_Cellier

Louis Bouchard Trudeau et Thania Goyette, en plus d'être de grands artistes culinaires, sont grandement responsables de l'atmosphère conviviale qui règne au bouchon.

Outre un menu très varié qui surprendra sans doute le néophyte et une sélection de vins des plus à propos – à cet effet, on se souviendra que l’acidité des vins du Beaujolais ou du Rhône septentrional se marie parfaitement bien au gras des cochonnailles, je vous laisse donc deviner ce qui apparaît sur l’ardoise -, ce qu’on retient inévitablement d’un passage au Pied Bleu est l’impression de «chez soi» qu’on y retrouve.

Vivement une autre édition de Bordeaux fête le vin à Québec l’an prochain !

-
|

commentaires

  1. Chef Mignonnette dit le 14 Septembre 2012 à 4:50 pm

    Merci pour cette belle découverte qu’est le blogue Tastevino… j’ai justement une bouteille de Sauternes Château Filhot (2e cru classé) au frigo, pourquoi pas essayer les biscotti aux bolets ? On vient tout juste de faire un ptit séjour à Bordeaux et on aurait bien aimé profiter de l’événement à Québec !
    À bientôt !

Laissez un commentaire


5 − un =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.