Les vins d’Afrique du Sud : impressionnants !

Publié par SAQ le 4 Novembre 2014

Par Rémy Charest

Crédit photo : Erica Moodie | WOSA

Crédit photo : Erica Moodie | WOSA

La fin de semaine prochaine, l’Afrique du Sud sera à l’honneur de la Grande Dégustation de Montréal. Pas moins de 20 producteurs seront sur place pour mieux faire connaître les vins de ce pays dont la fraîcheur et la qualité impressionnent de plus en plus les chroniqueurs et les consommateurs.

En 2013, lors d’un voyage en Afrique du Sud, James Molesworth, du Wine Spectator, s’exclamait que « les vins sud-africains sont meilleurs que jamais », un avis qu’il réitérait avec encore plus de conviction cette année, devant la personnalité et le style de mieux en mieux définis des cuvées de syrah, de chenin blanc, de cabernet sauvignon, de sauvignon blanc et de quelques autres cépages.

Des vins différents

Jancis Robinson, de son côté, déclarait cette année son nouvel enthousiasme: « Il y a toute une nouvelle vague de producteurs plus jeunes et indépendants qui cherchent à faire des vins, souvent tirés de vieilles vignes, qui expriment véritablement ce que le Cap offre d’unique, plutôt que de simples copies des styles internationaux. »

Vins, surf et safari

Cet enthousiasme se manifeste aussi en chiffres. Depuis que le pays a mis fin à l’apartheid, en 1994, et qu’il a pu retrouver sa place sur les marchés internationaux, les exportations de vin se sont multipliées par cinq. Au cours des dix dernières années, la production a augmenté de presque 50%.

Crédit photo : Nederburg | WOSA

Crédit photo : Nederburg | WOSA

Résultat, l’Afrique du Sud est aujourd’hui au huitième rang des plus importants pays producteurs de vin (en volume). L’industrie a pris une importance croissante dans l’économie nationale, tant en production que grâce au tourisme : visiter des vignobles installés dans des paysages saisissants, entre un safari et une séance de surf, ce n’est pas banal, après tout.

Bon à tout prix

L’Afrique du Sud d’aujourd’hui produit beaucoup de bonnes choses dans des catégories bien diverses. Elle est capable, par exemple, de produire des marques solides, à bas prix et à haut volume, comme les blancs de Two Oceans, certainement les sud-africains les plus connus au Québec. Les dernières années ont également vu une progression dans les vins de qualité supérieure, à prix modéré. Parmi les producteurs présents à la Grande Dégustation, pensons aux cabernets de MAN Vintners, à l’assemblage syrah-mourvèdre The Wolftrap, de la maison Boekenhoutskloof, au chardonnay Le Bonheur ou à la gamme amusante et savoureuse des Goats do Roam et compagnie, de Fairview.

Et aussi haut de gamme…

Finalement, grâce aux efforts de nombreux producteurs qui cherchent à mettre en valeur de très belles vieilles vignes (qu’on avait jusqu’à récemment tendance à arracher, parce que peu productives), on produit également du haut de gamme, au caractère précis et unique. Toujours à la Grande Dégustation, on pourra par exemple goûter aux cuvées de chez Bouchard Finlayson (dont les pinots et chardonnays sont très remarqués), ou aux top cuvées de la maison Robertson ou de Glen Carlou.

-
|

Laissez un commentaire


6 + quatre =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.