Les vins du Jura : atypiques, mais étonnamment complexes!

Publié par Frédéric Fortin le 12 Novembre 2011

La semaine dernière, dans mon Coup de cœur du blogueur, je faisais l’éloge du Jura. Plus particulièrement de la cuvée Les Bruyères 2009, élaborée par Stéphane et Bénédicte Tissot.  Et, comme promis, je vous propose aujourd’hui, de poursuivre notre exploration du vignoble jurassien.

Mais, par où commencer?

Vous allez me dire que le Jura c’est seulement 6 appellations qui s’étendent sur un territoire restreint de 2000 hectares, et que les quelque 200 vignerons ne contribuent qu’à 1% de la production totale de la France, et que… un instant!

Le Jura c’est d’abord et avant tout des producteurs farouchement partisans de l’agriculture biologique (autour de 20% des vignerons la pratique), un terroir riche et expressif ainsi que l’une des productions les plus diversifiées et atypiques du monde vinicole.

Marnes bleus_Jura_Cellier_Vin

Situé en zone septentrionale, le vignoble du Jura se définit entre autres par son climat rigoureux et ses sols marneux. Ces conditions permettent au terroir de s’exprimer et contribuent à la pureté du vin. Quant au caractère oxydatif qui confère à certaines cuvées des arômes de noisettes et de scotch, il est le reflet de la gestion de l’ouillage aux chais.

Voilà pourquoi, si vous êtes un amateur de whisky écossais, vous avez peut-être aussi un penchant pour certains vins jurassiens…

 

Question de tenter une introduction et de se situer ne serait-ce qu’un peu dans ce territoire vinicole au potentiel inestimable, je vous propose un tour d’horizon succinct des appellations du Jura. Pour ce faire, je me lance un défi. Celui de vous décrire chacune d’entre elles en 140 caractères maximum; la longueur d’un tweet.

C’est réducteur, je sais! Mais, je vous invite à compléter et à commenter l’information si ça vous chante.

AOC Arbois_Jura_Vin_CellierAOC Arbois

«Ar» + «Bos» = «terre fertile». Première AOC française. 45 000 hectolitres/année = +grand volume de Jura. Les 5 cépages sont autorisés : chardonnay, pinot noir, poulsard, savagnin, trousseau. [192 caractères – ça commence mal!]

AOC Côtes du Jura

La plus étendue des AOC. Des terroirs contrastés. 105 communes et 640 hectares de vignes. Production de vins blancs grandement majoritaire. [139 caractères]

AOC Macvin du Jura

3% de la production jurassienne. Mistelle = moût + eau-de-vie de raisin dans ce cas. Élevage 12 mois en fût de chêne. Entre 16° et 22° d’alcool. [139 caractères]

AOC Château-Chalon

Vin jaune (élevage sous voile de levure) et cépage savagnin uniquement. Territoire très restreint. Contrôles très sévères et nombreux. [133 caractères]

AOC L’Étoile

Cinq collines entourent le village (étoile). Une partie de la production = vin de paille avec le cépage poulsard notamment. Expression du terroir. Élégance, profondeur et finesse.  [181 caractères – pas d’étoile pour le respect du défi…]

AOC Crémant du Jura

AOC en 1995. Méthode traditionnelle. En blanc -> chardonnay = 50% minimum de la cuvée. En rosé -> pinot noir et poulsard = 50% aussi. [133 caractères]

 

Défi relevé! En partie, du moins…

Qu’ajouteriez-vous à cette brève description des appellations du Jura?

Dans le dernier arrivage du magazine Cellier, le Jura est très bien représenté. Outre la cuvée Les Bruyères 2009, on y trouve un Poulsard vieilles vignes d’appellation Arbois, deux chardonnays en Côtes du Jura (Les Compères 2005 et Les Fleurs 2009) ainsi qu’un blanc d’assemblage du Domaine de Montbourgeau en AOC L’Étoile.

Vous en voulez plus? Pour toute la sélection des vins du Jura disponible en SAQ, cliquez ici.

À votre santé!

-
|

commentaires

  1. Samuel Gendron dit le 12 Novembre 2011 à 9:33 pm

    Merci! Beaucoup d’infos (en peu de mot!) sur cette grande, mais trop peu connue région viticole…
    Cheers!

  2. Ursa Zimmer dit le 13 Novembre 2011 à 2:44 am

    Merci! Beaucoup d’infos (en peu de mot!) sur cette grande, mais trop peu connue région viticole…
    Cheers!

    +1

  3. CUENOT dit le 13 Novembre 2011 à 9:14 am

    Vous pourriez ajouter à votre tour d’horizon la famille Barbe du Domaine des Monts Martin à Poligny. Yves Barbe organise chaque année une très belle fête en l’honneur de la tulipe de Vigne, plante devenue très rare en France et qui est désormais protégée, cette plante est encore présente dans le Jura.

  4. SAQ dit le 14 Novembre 2011 à 10:57 am

    @Samuel Gendron: Absolument d’accord! La région du Jura est trop peu connue. Pourtant, elle a tant à offrir…

  5. SAQ dit le 14 Novembre 2011 à 11:05 am

    @CUENOT: Très intéressant comme information. Pour ceux qui seraient intéressés à voir quelques clichés de la plante en question, voici un lien -> http://bit.ly/tcuH2M

  6. Cyril Kérébel dit le 17 Novembre 2011 à 12:46 pm

    Juste après les fêtes, la SAQ signature offrira dans vieux millésimes du domaine Bourdy! Chateau-Chalon 1951, Côtes du jura 1961 et 1971. Il y aura également un côtes du Jura rouge 1964. Bonne dégustation.

Laissez un commentaire


− un = 6

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.