Pinot noir : de la Bourgogne à la Californie

Publié par Frédéric Fortin le 7 Mai 2014

C’est connu, le pinot noir est un cépage fragile et capricieux…

Sensible aux maladies de la vigne ainsi qu’aux gels printaniers, il donne des rendements relativement faibles et offre très peu de latitude aux vignerons en ce qui concerne la date des vendanges. Il se sent très confortable sur les sols calcaires de climat frais.

C’est pourquoi la Bourgogne est depuis longtemps sa terre d’adoption ; le pinot noir fut le premier cépage à être reconnu et nommé dans les registres hospitaliers de Beaune, en 1375.

Toutefois, avec l’arrivage du magazine Cellier du mois de mai et ses deux pinots californiens, j’ai eu envie d’un match comparatif. Parce que la Californie et le pinot noir font bon ménage malgré tout ; le film Sideways de Alexander Payne en est un témoignage manifeste.

Côte-de-Nuits vs Monterey, Macônnais vs Russian River Valley, Côte-de-Beaune vs Santa Barbara… Les comparaisons pourraient être nombreuses, mais allons-y en toute simplicité avec des vins qui traduisent l’esprit plus général de la Bourgogne et de la Californie.

Bourgogne

Le Hautes-Côtes-de-Nuits 2010 du Domaine Henri Ferrand Naudin représente bien la personnalité des pinots noirs bourguignons à prix accessible. Un vin qui se dévoile en légèreté et sur une touche d’austérité, partie intégrante de son identité. Des notes de noyau de cerise, de sous-bois et une pointe d’épices. Une bouche droite, fringante, et qui ouvre la voie à une multitude d’accords vins et mets. Quelque chose de pur et d’authentique plane sur le pinot noir bourguignon…

Californie

Le soleil californien fait définitivement ressurgir des arômes profonds de fruits noirs (cerise noire) dans le Valley of the Moon 2010. Légèrement caressé par des notes boisées, on perçoit notamment de la vanille, mais aussi une bouche onctueuse, bercée par la rondeur et la générosité de ce terroir ; des senteurs plus caramélisées et plus évoluées. Un vin qui conjugue plaisir et sérieux, parfait sur des grillades.

Le pinot noir en anecdotes

- Ce cépage bourguignon est aussi appelé le spätburgunder, soit bourguignon tardif, venant de son habitude à atteindre la maturité voulue tardivement.

- Il est capable de muter spontanément ! On peut retrouver des grappes blanches sur un de ces ceps (noirs), la magie qui nous a permis d’avoir les pinots blancs et gris !

- Il est le recordman de la concentration en resveratrol. Cette molécule a la propriété de « nettoyer » les artères, d’avoir un effet antivieillissement.

-
|

Laissez un commentaire


1 × trois =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.