Portrait du vin

Publié par Julie Perreault le 30 Mars 2013

Un nouvel outil pour le Cellier

Peut-être avez-vous constaté, le magazine Cellier est désormais distribué dans un tout nouveau format. En plus de doubler son nombre de parution, son contenu se veut également abrégé et plus accessible, tout en conservant sa vocation initiale : nous faire voyager dans un monde de saveurs, à travers toutes sortes de topos qui s’y rattachent. Autre nouveauté, la façon dont sont présentés les produits du nouvel arrivage, qui seront au nombre de 30 pour chacune des parutions.

Le « Portrait du vin » : pour consulter et comparer les produits efficacement

Le souhait de permettre une assimilation rapide de la personnalité des vins de l’arrivage, alors que les textes traditionnels pouvaient facilement laisser place à interprétation, est à l’origine du concept. Donc, en identifiant les repères classiques qu’utilisent les oenophiles, en sont ressortis des tableaux personnalisés selon la couleur des vins et les quelques différences qu’ils comportent. Un outil très utile pour se rassurer au niveau de ses goûts personnels dans l’expérience d’achat, ou encore pour faciliter les accords avec les plats.

L’acidité du vin est-elle vive, rafraîchissante ou équilibrée ?

Pas évident de s’y retrouver précisément avec ces termes ! Dorénavant, ce repère comme bien d’autres, seront exprimés graphiquement via trois à quatre niveaux, incluant la perception du sucre, la stature du vin en bouche, sa texture, ainsi que la perception de l’élevage ou le contact avec le bois. Bref, en plus de faciliter les comparaisons devant une offre élargie, l’outil permet d’éviter les zones grises que peuvent induire le poids des mots d’une note de dégustation classique.  Enfin, ces tableaux de forme concise et énumérative seront complétés par les parfums ou famille d’arômes qui primeront pour chacun de vins. Et vous, quels sont vos goûts?

Portrait du vin_Cellier_vin

-
|

commentaires

  1. Club des Dégustateurs de Grands Vins dit le 31 Mars 2013 à 7:58 pm

    Quelle belle information précise, complète et UTILE (en autant qu’elle complète la mention des cépages et de leur %).

    Mille fois plus adéquate et éducative qu’une mention de “pastille de goût”. Bravo!

  2. Roch Beauparlant dit le 2 Avril 2013 à 3:52 pm

    Moins de textes, plus de photos. On réduit les coûts de publication (par exemple, en utlisant du papier de moins bonne qualité) en augmentant d’autant plus la marge bénéficiaire (déjà exorbitante!) de la Société, et on fait comme les autres.
    Adieu articles de fond : les entrefilets ne sont désormais même plus signés! Adieu aussi l’éducation du consommateur oenophile par l’entremise des élégantes et nombreuses pages du format précédent de Cellier. On mise sur la rapidité à consulter une brochure publicitaire comme tant d’autres, doublé d’une pseudo-science paramétrique. Exit la poésie! :~(

Laissez un commentaire


8 + sept =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.