Quels vins pour le Super Bowl?

Publié par Frédéric Fortin le 4 Février 2012

Ce dimanche, aura lieu l’un des événements médiatiques sportifs les plus courus de la planète : le Super Bowl. Au-delà d’un simple match de football, l’affrontement entre les Giants de New York et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre – Go Giants Go ! – représente aussi l’occasion de visionner nombre de publicités inédites et d’apprécier, en principe, un spectacle de la mi-temps haut en couleur.

Néanmoins, l’expérience télévisuelle n’est pas complète si elle n’est pas aussi le prétexte à l’ouverture de quelques bonnes bouteilles. Mais comment se la jouer un tant soit peu distingué et justifier la présence de cuvées de choix auprès des ailes de poulet et autres boustifailles classiques?

La solution : l’accord vins et positions sur le terrain!

Voici donc ma proposition de ligne offensive vinicole…

 

L’ailier éloigné (receveur)Cellier_Vin_Super Bowl_Receiver

Souvent plus svelte et athlétique que ses coéquipiers, le receveur se doit d’être rapide, agile et imprévisible dans sa course. Lorsqu’on l’observe se faufiler derrière ses bloqueurs tout en stupéfiant la défensive adverse, les premiers termes qui nous viennent en tête sont : souplesse, finesse et élégance.

 

L’accord : Pinot noir Nautilus Marlborough 2009

Pinot noir_Nautilus_Cellier_Vin_Super BowlEn ce qui concerne la course à la notoriété pour les pinots noirs du Nouveau Monde, force est d’admettre que la Nouvelle-Zélande occupe le peloton de tête.

Même s’il n’est encore qu’une recrue, ce pinot se démarque par la pureté de son fruit et la subtilité de son aspect boisé.

Faut-il rappeler que le nautilus est un mollusque possédant plus de 90 tentacules? Et si ça pouvait éviter les fumbles…!

Le demi-offensif (porteur de ballon) Vin_Cellier_Super Bowl_Running back

Rien ne doit lui résister sur son passage. Rapide, mais surtout puissant, le demi-offensif a pour seul objectif de percer le rideau défensif, tête baissé, rage au cœur. Sa stature corpulente et sa force colossale sont ses atouts les plus importants pour donner du fil à retordre aux secondeurs de ligne et accumuler les verges au sol.

 

L’accord : Cabernet-Sauvignon St-Francis Sonoma 2007

Cabernet_St-Francis_Cellier_Vin_Superbowl

 

Un rouge qui ne fait pas dans la dentelle et qui n’a rien d’un saint! Une attaque puissante, une structure tannique soutenue et une texture riche et généreuse. Bien que charpenté à souhait, ce cabernet bénéficie d’un boisé bien intégré et de saveurs de fruits mûrs, mais non confiturés.

Du solide, sans être excessif. Un vin costaud !

Le quart-arrière Cellier_Vin_Super Bowl_Quarterback

Il appelle les jeux, dirige l’offensive et doit bénéficier d’un bras précis et puissant. Bien protégé derrière la ligne de mêlée, il doit conserver une vision d’ensemble peu importe ce qui déroule sur le terrain. Sa plus grande qualité : supporter la pression quoi qu’il advienne.

L’accord : Le champagne Bruno Paillard Brut Première Cuvée

Champagne_Bruno Paillard_Cellier_Vin_Super BowlÀ moins d’être muselé par une défensive opaque, ce champagne peut propulser son bouchon à plusieurs dizaines de verge, mais il demeure toujours primordial de contrôler la pression sous le muselet pour ne pas se faire intercepter ou carrément être victime d’un sack.

Idéal pour célébrer la victoire de votre équipe – Go Giants Go ! – ce champagne très légèrement dosé aux arômes fruités est d’une élégance remarquable. Pour terminer l’aventure sur une note festive.

Je vous invite à me proposer votre ligne défensive – avec justification, je vous prie – et à manifester votre appui à votre équipe favorite ci-dessous dans la section «Commentaires», et ce, avant le botté d’envoi bien sûr!

Bon Super Bowl !

-
|

Laissez un commentaire


1 × neuf =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.