Un cépage tout-terrain

Publié par SAQ le 18 Octobre 2014
S’il peut donner des vins rafraîchissants et faciles à boire, le chenin peut aussi offrir une profondeur qui n’a d’égale que sa capacité à vieillir longuement – et en beauté.

S’il peut donner des vins rafraîchissants et faciles à boire, le chenin peut aussi offrir une profondeur qui n’a d’égale que sa capacité à vieillir longuement – et en beauté.

Le chenin fait le bonheur des vignerons de bien des manières. D’un côté, il peut donner des rendements élevés et des vins simples et frais, avec un fruité portant sur la pomme et quelques notes florales. De l’autre, il peut s’exprimer en complexité et en richesse, grâce à des vins moelleux qui fleurent bon le miel et la paille. Sa capacité à arrimer son acidité élevée au sucre résiduel rejoint celle du riesling – avec lequel il partage aussi une maturité tardive. C’est pourquoi, dans les deux cas, le registre va des vins secs et vifs aux nectars doux et profonds, demi-secs ou liquoreux, souvent rendus encore plus complexes par l’action du botrytis, la fameuse pourriture noble.

Point de départ

Originaire de la région d’Anjou, où on l’appelait aussi plant d’Anjou ou pineau de la Loire, le chenin est cultivé dans le val de Loire au moins depuis le Moyen Âge. Une bonne douzaine d’appellations y sont consacrées : savennières, vouvray, coteaux-dulayon, bonnezeaux, jasnières, montlouis, etc. La plupart des vins comportent une certaine dose de sucre, qui s’équilibre fort bien avec l’acidité issue du climat relativement frais de la région.

L’Afrique du Sud au sommet

C’est aujourd’hui ce pays qui possède les records de quantité, avec deux fois plus de chenin planté là-bas qu’en France. Ce sont des huguenots protestants, chassés de France au XVIIe siècle qui l’avaient apporté dans leurs bagages. Le steen, comme on le nomme parfois, compte pour presque 20 % du vignoble national. Grâce à ce que le producteur Ken Forrester appelle le cool sunshine (un fort ensoleillement combiné avec la fraîcheur maritime), les chenins sud-africains, frais et plutôt secs, livrent souvent des arômes de fruits à noyau sur un fond de pomme et d’agrumes.

Ailleurs sur la planète

En Californie et en Amérique du Sud, le productif cépage se retrouve souvent dans des assemblages d’entrée de gamme, mais un peu partout (Espagne, Nouvelle-Zélande, Penedès, voire… Long Island, New York), des fanatiques du chenin en tirent des cuvées bien distinctives. En Colombie-Britannique, la maison Quails’ Gate en tire un de ses blancs les plus populaires, avec une production de quelques milliers de caisses.

Et des bulles, avec ça ?

Autre signe de polyvalence, le chenin est aussi apprécié dans les vins mousseux. C’est vrai dans ses terres d’origine (vouvray, montlouis, crémant-de-loire, etc.), mais également dans le sud-ouest, où il entre dans les blanquettes et les crémants de Limoux, en assemblage avec le chardonnay et le mauzac.

-
|

Laissez un commentaire


− huit = 1

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.