L’Espagne au menu

Publié par Julie Perreault le 14 Novembre 2015

Tapas-500

Au pays du flamenco et de la corrida, bon vin et convivialité font aussi partie du charme de la culture hispanique. Qui plus est, son éventail viticole riche en couleurs et en saveurs en font une destination de choix pour l’épicurien qui sommeille en chacun de nous. Que l’on pense aux mousseux d’appellation Cava ou aux blancs vivifiants de la Galice, en passant par les rouges gourmands de la Rioja et les vins fortifiés d’Andalousie (pour ne nommer que ceux-là !), l’Espagne est un véritable trésor bachique qui a depuis longtemps conquis le cœur des Québécois.

En mode tapas pour la découverte

Pour s’immiscer dans l’ambiance et s’imprégner des saveurs typiques, nul besoin de traverser l’Atlantique. Il suffit de se réunir en famille ou de regrouper quelques amis et d’organiser une soirée d’accords tapas et vins. Facile à réaliser, c’est une façon simple d’ouvrir la porte à mille et une surprises gustatives. D’autant plus que ce mode de restauration « à la bouchée » permettra à tous de mettre la main à la pâte, puis d’y aller de son choix de vin pour accompagner sa création. Variété, plaisir et découvertes garantis !

Les origines

Née de la culture culinaire hispanique il y a quelques siècles, le tapas a comme origine l’idée de vouloir protéger le contenu du verre de vin (tapar : recouvrir en castillan) afin d’éviter l’atterrissage malvenu d’insectes dans le joyeux liquide. Un aubergiste y déposa un jour une tranche de jambon, geste qui aurait fait boule de neige et, en plus de jouer son rôle, permettait aussi d’atténuer les effets enivrant de l’alcool pris à jeun. L’idée se raffina au fil du temps et bien que chaque région, restaurant et bar aient développé leurs spécialités, on s’entend pour dire que les tapas se composent de produits locaux frais et tout simples, souvent dressés sur un morceau de pain. Ainsi on y retrouvera les classiques olive, poisson, calmar, champignon, pomme de terre, poivron, chorizo et bien sûr, l’incontournable jambon ibérique. Mais la beauté de la chose réside dans le fait que ce concept est sans limite pour quiconque a un minimum d’imagination, car le tapas prend tout son sens du moment que l’on crée une préparation servie en mini-portion que l’on dégustera en 2-3 bouchées.

Envie de vous lancer ? Voici un peu d’inspiration :

- Lien vers l’arrivage de vins espagnol : http://bit.ly/1QB6f8m

- Quelques idées de tapas sur SAQ.com http://bit.ly/1Qybmnq

-
|

Laissez un commentaire


huit − 8 =

© Tous droits réservés, SAQ 2012
Les prix indiqués dans les différents articles et vidéos sont sujets à changement sans préavis.